IFYAR

CONTEXTE

Schumpeter (1935) questionnait l’engagement de l’entrepreneur responsable en tant que qu’acteur capable d’impulser une révolution économique suffisamment importante pour un monde équitable et plus soutenable. Il soutenait que la fonction entrepreneuriale est par essence le véhicule d’une transformation continuelle de l’éco­nomie.

Le thème de la seconde édition de l’International Fair for Young African Researchers (IFYAR) – « De jeune chercheur à entrepreneur, dynamique d’une économie nouvelle pour un développement durable », dénote de notre volonté à mettre le savoir et l’in­novation scientifique en Afrique et tout particuliè­rement au Cameroun, au service du développement durable. Il s’agit ici de positionner le jeune chercheur à la fois comme savant qui produit la connaissance, et l’ouvrier qui l’implémente en industrie.

En adressant les objectifs 4 et 8 de développement durable, nous entendons ainsi continuer dans l’éla­boration de cette plateforme d’échanges et de col­laboration dont le but cette fois-ci sera d’adopter une approche holistique de mise en oeuvre des po­litiques d’entrepreneuriat pour le jeune chercheur, en associant notamment, les gouvernements, les instituts de recherche, les universités et centres de formation, les chercheurs indépendants, le secteur privé et la société civile.

Il s’agira donc de contextualiser les indicateurs de réussite de politiques d’entrepreneuriat, les assoir, les évaluer, pour enfin permettre au jeune chercheur de valoriser et optimiser de par son savoir scienti­fique, le progrès économique et social au sein du continent Africain.

QU’EST-CE QUE L’IFYAR ?

L’IFYAR est une foire scientifique qui vise à renforcer l’intégration du jeune chercheur africain dans le développement économique, technologique et social du continent africain.

Pour sa deuxième édition, L’IFYAR se tiendra du 1er au 10 Décembre 2022 dans le cadre naturel et féerique d’ECOPARK Cameroun sis au quartier Ahala barrière à Yaoundé.

Résolument tournée vers l’entrepreneuriat, cette deuxième édition sera l’occasion pour les jeunes chercheurs, inventeurs, élèves des classes de Seconde, 1ère, terminale, et les visiteurs, d’intégrer la dynamique par laquelle, le jeune chercheur va, grâce à l’entrepreneuriat, contribuer à l’économie nouvelle.

Au programme : conférences thématiques ; ateliers de formation ; présentations orales ; concours de projet (thèse de doctorat et mémoires de master) ; l’IFYAR Innovation Challenge ; foire aux métiers ; finale universiade ; Future City Challenge ; atelier chercheur en herbe ; concert musical ; visite des stands, et pour cette deuxième édition, le concours de Miss IFYAR 2022 et bien d’autres encore.

L’IFYAR repose ainsi sur cinq (06) axes constituant le socle des évènements, à savoir :

  1. Sciences de la santé,
  2. Sciences des Matériaux, Energies et TIC,
  3. Sciences Agroalimentaires et Agroforesterie,
  4. Sciences humaines,
  5. Sciences Economiques,
  6. Droit de/à la Santé ;
NOS 06 AXES

LES SCIENCES AGROALIMENTAIRES ET AGROFORESTERIE

Les sciences agroalimentaires regroupent les domaines des sciences et de la technologie alimentaires notamment la production, la transformation, le raffinage, la conservation, le stockage et la distribution des aliments.

DROIT DE/A LA SANTE

Le Droit de la Santé est un ensemble de règles juridiques propre à un système sanitaire dans le but de légiférer l’action des acteurs directs et intermédiaires de la chaine de l’offre des services sanitaires. Cependant, le droit à la Santé est l’une des priorités du millénaire, un combat permanent mené par l’OMS ainsi que ses ramifications qui s’adressent aux tranchent des populations considérées comme vulnérable. Les facteurs  d’évaluations aussi variées résument ce Droit en : l’accès aux soins de qualités, le niveau des soins de Santé acceptable et les couts abordable des soins de qualités. Ainsi, seront intéressés aux plénières et ateliers dédiés a cette thématique, les jeunes étudiants, chercheurs et professionnels ayant un intérêt particulier pour la Biopiraterie et la pharmacopée traditionnelle Africaine, les prémisses de la couverture sanitaire universelle, l’encadrement juridique et l’industrialisation de la médecine et pharmacopée traditionnelle africaine ainsi que les défis liés à l’industrialisation et la commercialisation des produits de la pharmacopée traditionnelle africaine.

LES SCIENCES DES MATÉRIAUX ENERGIES ET TIC

Sont concernés par cet axe les étudiants, chercheurs et autres professionnels impliqués dans la recherche en sciences exactes (Physique, Chimie, Mathématiques, Informatique…), en énergies renouvelables, génie civil, génie mécanique, génie électrique et autres disciplines connexes.

SCIENCES DE LA SANTÉ

Les Sciences de la santé sont connues comme étant toutes études ou pratiques des différentes spécialités médicales et paramédicales ayant pour objet la Santé des individus, plus précisément de permettre la connaissance des nouvelles découvertes et de nouveaux traitements, de comprendre et soulager toutes sortes de maladies ainsi que les souffrances humaines.

Les sciences de la Santé sont destinées aux étudiants, chercheurs et professionnels de Santé (médicaux comme paramédicaux) ayant un intérêt particulier pour la recherche opérationnelle, le control qualité, les normes et standard médicaux, le développement de dispositifs/innovations médicaux et produits pharmaceutiques ainsi que les maladies infectieuses et non-communicables.

LES SCIENCES HUMAINES

S’étant focalisé sur l’étude des humains et la société, les sciences sociales s’intéressent plus spécifiquement aux activités, aux comportements, à la pensée et aux intentions, aux modes de vie, à l’évolution de l’être humain dans le passé ou dans le présent, qu’il soit seul ou en groupe.

IFYAR sera donc la tribune pour exposer et présenter au travers de conférences, ateliers et symposium centrés sur des étudiants, chercheurs, professionnels et acteurs de la société ayant un intérêt particulier pour la gestion des crises, le numérique et la digitalisation des processus de recherche, le changement de comportement par rapport aux risques et les vecteurs de développement dans la société.

SCIENCE ÉCONOMIQUES

La science économique est définie comme la gestion des ressources rares. Elle a pour but d’organiser la production, la distribution et la consommation des biens et services dans une société. Elle s’intéresse également aux interrelations entre les agents économiques tels que les entreprises, l’État, les ménages et le reste du monde.