IFYAR

IFYAR 2020 : Les jeunes entrepreneurs Tech donnent leur onction

Informé de la tenue de la foire internationale des jeunes chercheurs africains, du 1er au 5 décembre 2020 à Yaoundé, les jeunes entrepreneurs camerounais saluent cette initiative, du scientific center for health.

IFYAR 2020, une semence qui vaut son pesant d’or. Placé parmi les évènements scientifiques majeurs de cette année 2020 en Afrique notamment au Cameroun, la international Fair for Young African Researcher (IFYAR), est salué à l’unisson par la communauté scientifique, éducative et singulièrement par les entrepreneurs du monde technologique, numérique et de l’intelligence artificielle.

Un RDV du donné et du recevoir, qui selon la plupart, arrive fort à propos. « Surtout que les jeunes s’intéressent de plus en plus aux NTIC » indique choibou Gambo, motion designer et promoteur de la online radio, Haussa radio.

Même son de cloche pour Rockefeller, Data Scientist and Teaching Assistant à l’Institut Africain de sciences mathématiques (AIMS) qui explique : « la tenue d’une foire internationale de ce calibre au Cameroun, est une belle initiative. Car il y a nécessité, de vulgariser les domaines de recherche qui pourront permettre à l’Afrique, de se positionner dans la course au savoir, tels que l’agriculture, les énergies renouvelables, l’histoire, les mathématiques…

Pour william ENOCH, entrepreneur digital et CEO de SGTech Training Dev : « IFYAR, est une initiative super intéressante. Surtout en ce moment, où il est plus qu’urgent pour l’Afrique, de changer de paradigme en matière d’éducation, afin de répondre efficacement aux défis planétaires qui s’imposent au continent.  Une Afrique qui regorge certes beaucoup d’aptitudes mais manque parfois attitude faces aux challenges de l’heure (environnementaux, sanitaires, alimentaires, technologiques, numériques, scientifiques…)

La preuve s’il en était encore besoin, que la foire internationale pour la mise en vitrine des jeunes chercheurs africains, arrive à poing nommé.

Elthon Djeutcha

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 − trois =